Toute la vérité cachée sur les énergies masculines et féminines que l’on porte en soi

AvYoung woman muse with creative body art and hairdoez-vous la sensation d’être plus masculine, d’être un garçon manqué ou d’avoir mis de côté votre part féminine alors que vous êtes une femme ? Ou, pour vous les hommes, d’être plus féminin et d’avoir enfoui votre force masculine ?

Nous avons tous en nous une polarité féminine et masculine. Biologiquement, chaque homme possède quelques hormones féminines en plus de ses hormones masculines et chaque femme possède aussi quelques hormones masculines. Psychologiquement, il a également été prouvé que les hommes possèdent une part féminine et les femmes une part masculine. Mais encore faut-il savoir quelle définition place-t-on derrière le mot masculin et derrière le mot féminin.

La notion de polarité masculine et féminine se retrouve dans l’Hindouisme, représenté par Shiva (masculin) et Shakti (féminin) et également dans le Tao, représenté par le Yin (masculin) et le Yang (féminin). Du point de vue de ces ancestrales philosophies de vie complétées par nos connaissances actuelles sur le fonctionnement humain, l’énergie masculine s’apparente à une énergie d’action, de prise de décision, de renouveau, qui prône principalement la liberté. Le masculin est tourné vers le futur tout en délaissant le passé c’est pourquoi il cherche avant tout à régler les problèmes. Il est stimulé par les défis, cherche à se sentir fort et apprécié, cherche à accomplir et se dépasser. Pour imager, le masculin cherche à vider énergétiquement, mentalement et sexuellement.

polarite

Quant à elle, l’énergie féminine s’apparente à une énergie fluide et insaisissable. Tandis que l’énergie masculine recherche la liberté, l’énergie féminine détient cette liberté. Le féminin magnifie les émotions, illumine son monde et resplendit. Il cherche à ressentir et donner de l’amour, à se sentir compris, en sécurité et est stimulé par les compliments. Le féminin est tourné vers le passé, il se rappelle et se raccroche aux choses c’est pourquoi il a tendance à amplifier les problèmes. Pour imager, le féminin cherche à remplir énergétiquement, mentalement et sexuellement.

Lorsque nous ne sommes pas influencés par un contexte extérieur, environ 95% des hommes possèdent une énergie masculine prédominante et 95 % des femmes une énergie féminine prédominante. Mais notre société occidentale et moderne nous pousse à développer principalement notre énergie masculine. Avec le sens de la compétition, de l’action et du raisonnement logique qui sont des atouts indispensables pour survivre dans notre société, nous n’avons plus de place pour développer notre patience, notre empathie et notre intuition. Vous a-t-on déjà fait des remarques sur votre lieu de travail sur la façon dont vous vous comportiez que vous soyez un homme ou une femme : trop doux, trop calme, pas assez de poigne, pas assez de conviction, pas assez d’actions ? Le côté féminin de chacun d’entre nous est presque devenu une longue liste de défauts qu’il nous faut dissimuler si l’on veut réussir dans les affaires.

Le déséquilibre de cette polarité féminine/masculine peut également venir de notre éducation, d’autant plus si nous avons été élevé par l’un de nos deux parents ou lorsque l’un de nos parents n’a pas réellement trouvé sa place dans son couple. Un jeune garçon élevé par une mère divorcée très féminine va baigner dans un monde exclusivement féminin et va donc avoir tendance à développer de façon prédominante son côté féminin. Au contraire, une mère déçue par son mariage ou par les hommes, se sentant en échec professionnel, dépendante financièrement de son mari ou se sentant simplement frustrée de sa vie de couple va inculquer à sa fille à quel point il est important de réussir dans la vie, de ne pas faire confiance aux hommes, d’être financièrement indépendante, de réussir seule, d’avoir un bon travail, etc. Une fille élevée dans un contexte où le père est souvent absent parce que très impliqué dans son travail ou pour d’autres raisons peut croire qu’être féminine ne lui permet pas d’obtenir l’amour de son père et va donc avoir tendance à développer sa partie masculine.

Les situations sont multiples et pourtant, la finalité est la même : environ 80% d’entre nous développent une énergie opposée à son énergie authentique, également appelée énergie d’origine. Et cela n’est absolument pas grave ! Car peu importe d’être un vrai garçon manqué, une chochotte, un sensible ou une casse-cou, seul compte si l’énergie prédominante chez vous est votre vraie énergie d’origine et si vous êtes bien dans votre peau.

Stop aux « on-dit » qui affirment que les femmes ne doivent être que féminines et les hommes que masculins ou les « on-dit » qui affirment que les deux énergies doivent parfaitement s’équilibrer. Non, aucun d’entre nous est de travers ou mal fait. Ayons de la reconnaissance et de la gratitude pour notre énergie qui prédomine aujourd’hui en nous car si elle s’est développée, c’est que nous avons eu besoin d’elle à un moment dans notre vie : la développer a été notre meilleur choix. Et bien que ce fût notre meilleur choix pour notre survie émotionnelle, mentale ou spirituelle, est-elle actuellement toujours une énergie qui nous sert ou nous dessert ? Nous sentons-nous aligné en sa compagnie ou décentré ?

En aucun cas il est bon pour nous d’écraser cette énergie prédominante et de la faire taire. Cependant, tout en la laissant s’exprimer, nous pouvons développer à côté une nouvelle énergie : notre énergie authentique.

Grey zen stone in shape of heart, on sand background

Et pour cela, rien de plus stimulant qu’un petit jeu : quel est le personnage réel ou de fiction qui, selon vous, incarne le mieux votre énergie authentique (soit le masculin, soit le féminin) ? Une fois que vous avez trouvé, demandez-vous comment ce personnage marche dans la rue ? Quelle est sa posture ? A quoi pense-t-il ? Comment pense-t-il ? Quelles sont ses émotions ? Confronté à un problème, comment réagirait-il ?

Vous avez là un outil très puissant pour vous reconnecter à votre énergie authentique. Utilisez-le autant qu’il vous faut et surtout, n’oubliez pas de vous amuser 😉

Stefanie de DevenezVotreheros

Accompagne les femmes à retrouver leur puissance intérieure pour regagne confiance en elles et vivre la vie qu’elles méritent.

www.devenezvotreheros.com