Tantra : Terre-Ciel, Sexualité et Spiritualité

tantra-yoga Par Claire de Lys

Lorsque j’étais petite, j’écoutais les prêtres de mon Eglise parler de notre venue sur Terre : nous avions été créés par Dieu. Nous étions les petits enfants d’Adam et Eve, chassés du paradis terrestre pour avoir goûté au fruit de la Connaissance.

Darwin nous disait et les professeurs l’enseignaient : sortis de l’eau, nous descendions du singe, de l’homme préhistorique, cro magnon, néanderthal, …

Comment était ce possible ? 

Dieu ou les Singes. Devions nous choisir ? Cela dépendait-il des personnes ?

 En cherchant la Vérité, j’ai rencontré de multiples personnes.

Je me souviens la première fois que je me suis dédoublée alors que je faisais l’amour. C’était comme perdre conscience. Je me suis retrouvée tout à coup à une autre époque, habillée d’une grande robe blanche en lin. On me tendait une croix noire. Puis un grand feu. Nous étions tout un groupe et on nous demandait de renoncer à notre foi sinon nous serions brûlés.

Nous sommes tous allés dans le feu en chantant. La sensation du feu sur la peau.

Je suis revenue à moi très troublée.

Et cela a recommencé par la suite. Un soldat romain avec un casque avec une crête rouge. Il me plantait une dague dans la poitrine et j’étouffais longuement sur le sol.

Et puis, les pyramides égyptiennes, des couloirs secrets, …
Mais cela ne se produisait qu’avec cet homme.

 Avec lui j’ai pratiqué l’alchimie spirituelle ; j’ai re-découvert la musique des sphères.

J’ai voyagé dans des espaces interstellaires et retrouvé mon origine.

J’ai appris la différence entre l’astral intermédiaire et l’astral supérier.

J’ai parlé aux guides spirituels.

Il m’a aidé à retrouver les possibilités de création de l’Esprit.

 Avec le deuxième j’ai pratiqué l’alchimie matérielle.

Il ne souhaitait pas changer le plomb en or mais trouver la panacée universelle, le produit qui guérirait toutes les maladies. Pour ma part, je pensais : « S’il est possible de trouver une substance qui déclenche dans le cerveau humain la Conscience, comme une reconnexion des neurones, on la verserait dans toutes les eaux potables du monde ». Les êtres qui la boiraient deviendraient conscients et éveillés, ils n’auraient plus envie de se battre mais de vivre dans l’amour. C’est bien plus tard que j’ai compris la nécessité de la dualité sur cette Terre.

La vie s’engendre d’elle même. Mettez une feuille dans de l’eau, vous verrez la vie naître. Aucune intervention divine là dedans, juste la Vie, la Nature, la Terre.

Il est possible d’agir sur la matière, de la transformer.

En faisant l’amour, il nous est arrivé de voir apparaître des personnes, comme des fantômes ou formes pensées.

Dans le creuset de l’alchimiste, se prépare la vie et se transforment les métaux, cœur de la Terre.

J’ai fait ma propre synthèse et réuni les deux théories. Elles ne sont contradictoires qu’en apparence. Nous avons en nous une part animale et une étincelle divine.

Je crois que l’Esprit descend dans la matière lorsqu’elle devient suffisamment subtile pour le recevoir. La Matière permet à l’Esprit de s’exprimer. L’Esprit permet l’évolution de la Matière. Les deux se complètent tels le Ying et le Yang.

tabula-9039b0Sur la planète Terre cohabitent tous les règnes et pourquoi pas de différentes planètes ?

Nous venons faire un apprentissage dans ce corps physique, remplir une mission que les Indiens appelent dharma.

Pour cela nous avons un bagage de nos expériences passées, le karma des Indiens, stockés dans l’âme que nous « rendons » à Dieu en quittant cette planète. Et reprenons lors de l’incarnation pour construire notre corps de lumière.
Chaque être en est à son niveau de l’évolution. Mais tous sont là pour se parfaire.
Je dis toujours que mon travail est la conscientisation de l’incarnation.
Trop de personnes ne savent pas pourquoi ils sont là et ne cherchent même pas. Dès l’enfance, nous devrions être éduqués de façon à savoir ce que nous sommes venus faire sur cette planète et aller vers notre programme d’incarnation.

 C’est en cherchant à comprendre ce qui c’était passé que je me suis intéressée au Tantra.

 Le Tantra m’a permis de réconcilier ma soif de spiritualité et mon amour pour notre Terre-mère, la nature. Il nous permet de traiter les différents plans et niveaux de conscience.

Les 7 chakras correspondent chacun à un de ces plans, sans oublier le 8ème et au delà.

Tous doivent être utilisés et activés pour faire un être complet.

J’ai toujours été dérangée par les êtres qui se disaient spirituels comme par les matérialistes purs. Nous sommes à la fois matériels et spirituels.

De même par ceux qui disent avoir dépassé la sexualité.

La sexualité ne peut pas être dépassée car elle est notre premier moteur. Elle ne peut qu’être utilisée positivement, comme rampe de lancement. Il s’agit juste de dépasser l’addiction à la sexualité. C’est pourquoi l’ascèse était prônée.

TransparentTantra_8-Copy-2La sexualité est une merveilleuse porte d’accès aux mondes les plus denses comme aux plus subtils. Elle nous permet de voyager dans l’astral. Elle peut toutefois être transcendée.

Le Tantra est un Art qui nous vient de l’Inde. Il connaît un regain d’intérêt dans nos sociétés depuis quelques dizaines d’années. Il réconcilie la chair, le corps et l’esprit en passant par le cœur. Je dirai aussi cerveau droit et cerveau gauche.

C’est pourquoi il ne peut être ni blanc ni rouge car il est à la fois les deux.

Et quoi de plus merveilleux que de le faire à deux ?

Le Tantra, ou plutôt néo tantra, adapté aux occidentaux, nous donne des clés d’épanouissement du corps, du cœur et de l’âme.

Il nous apprend non seulement à voyager dans les dimensions interstellaires mais aussi à gérer nos puissances les plus lourdes. Car il ne s’agit pas uniquement de partir dans les étoiles mais aussi d’aller explorer nos racines et traiter nos ombres comme l’appelent les psychanalystes.

Au delà de la guérison des blessures du passé, il est la Conscience dans la Puissance.

Pour pratiquer le Tantra initiatique il faut une âme sœur. Lorsque l’homme a intégré son féminin et la femme son masculin, alors ils sont prêts.

Au delà du défoulement sexuel prôné par certains, il est un véritable chemin vers l’Amour.

La première étape est la libération de nos fausses morales, du corps et des émotions ou déprogrammation. La deuxième étape est le contrôle de l’énergie sexuelle. Puis l’utilisation consciente de la sexualité.

 En réconciliant l’Homme et la Femme, il est le prélude à la Paix.

 Claire de Lys

www.clairedelys.com