LES SOUS-PERSONNALITÉS PSYCHO-ACTIVES ou les “S.P.P.A”, ces personnages d’énergies qui vivent véritablement en chacun de nous !

11matrioshka10 10-01-2012 10-15-48Par Johanne Razanamahay

Depuis que j’ai vu de mes yeux ces personnages intérieurs qui sont les vrais créateurs responsables de tous nos actes, je dois avouer qu’à mon sens ce n’est pas de plus d’informations sur la nature ou le fonctionnement du monde dont nous avons besoin ni même de plus de lumière et de sagesse mais de trouver la clé pour nous immortaliser ici aussi ! Et cette clé qui nous manque est, pour moi, l’AMOUR.

Parler d’amour, décrire le sentiment d’aimer et même faire des tentatives de s’aimer, nous l’avons déjà fait et nous avons même souvent réussi ! Mais aimer véritablement, profondément et totalement, sans condition, en réussissant à ne plus diviser ni séparer tout le temps n’est pas encore acquis !

Attention ! Je ne dis pas que les gens doivent tout le temps rester ensemble et les couples ne jamais se séparer ! Car on peut être séparé physiquement et être relié par le cœur et cela se ressent !

Dans ce que je vois, ce que nous devons apprendre de toute urgence est de SAVOIR CONCRÈTEMENT ET RESPECTUEUSEMENT NOUS AIMER ET AIMER !

Alors, qu’est-ce que cela signifie, en fait ?

Je croyais savoir  aimer jusqu’à ce que je perçoive totalement le sens de ce que m’expliquait chacun de mes personnages, chacun des personnages de vous tous de ce monde.

Qui sont ces personnages ?

Ce sont des personnages d’énergie qui se présentent avec des corps pour correspondre à ceux qu’ils représentent à l’extérieur en nous correspondant.

Nous en avons tous des milliards et ils ont tous les âges en fonction de nos scénarios de vie et en fonction de nos priorités.

Chacun a une mission spécifique à accomplir durant notre séjour sur Terre et toutes les missions font passer par l’apprentissage de l’amour, en plus des fonctions matérielles pratiques.

Comme savoir aimer dans le domaine de son activité selon le scénario choisi n’est pas facile, nos personnages ont forcément des niveaux de conscience différents.

Si je n’ai commencé à révéler cette réalité sur notre nature profonde qu’après bien des années, c’est pour deux raisons principales :

1/ – Parce que j’ai eu, moi-même, au début, du mal à les prendre au sérieux et à réaliser que leurs présences joueraient un rôle capital dans mon existence, comme dans celle d’autrui. Je ne réalisait pas non plus l’importance de leurs existences et la conséquence de celles-ci dans la marche du monde !

2/ – Prisonnière de l’humilité protestante dans laquelle j’étais baignée, je n’avais pas le moyen et l’opportunité de connaître et d’apprécier la valeur de mes dons personnels. Je ne réalisais pas en quoi j’étais différente des autres en raison de ma clairvoyance ! Immobilisée par la modestie judéo-chrétienne, je ne parvenais pas à prendre ma place pour comprendre si tout le monde voyait la même chose que moi ou si j’étais la seule à percevoir la nature humaine de cette manière. Alors qu’en fait, toute modestie mise à part, je suis la seule, à ma connaissance, à voir ces personnages d’énergie si vivants et que nous pouvons tous, si on nous les présente, attraper « main dans le sac » en pleine action !

Puzzle-piecesMal à l’aise et  terrorisée à l’idée que ma vision ne soit pas réelle du fait que je sois LA seule à l’avoir mais aussi fière d’être LA seule, je suis obligée de révéler que je ne connais personne  qui voit ces personnages incroyables de la même façon que moi et dans nos vies quotidiennes ! Pourtant, ils se manifestent à l’extérieur de nous avec des vibrations précises mais aussi avec des corps apparamment comme les nôtres même s’ils ne sont pas matériels! C’est pourquoi je les ai baptisés SOUS-PERSONNALITÉS PSYCHO-ACTIVES ou “S.P.P.A” ! De cette manière, ceux qui m’ont écoutée en parler ou qui m’ont lue, savent immédiatement qu’il ne s’agit pas seulement de sous-personnalités peu nombreuses, vaguement décrites et dont on ne sait pas quoi faire mais des milliards de personnages qui sont à l’origine de notre santé et de nos maladies, de nos succès et de nos échecs, de notre bonheur et de nos malheurs, et qu’il faut donc en tenir compte.

Comme c’est parce que nous ignorons leur existence ou que nous ne savons pas quoi faire d’elles que nous ne sommes jamais entièrement épanouis ou totalement en bonne santé, je me sens incitée à les présenter. J’agis pour mon bien-être personnel d’abord, sinon je n’aurais jamais le sentiment de remplir ma mission pour autrui et pour le monde. Je suis consciente qu’il lui manquerait quelque chose de capital. Dans ma vision de la réalité, en effet, le monde fonctionne au ralenti et souffre chaque fois que l’un ou l’autre d’entre nous ne lui donne pas ce qu’il lui faut, en étant une partie consciente du tout.

Aujourd’hui, je vais non seulement expliquer qui sont ces êtres fascinants qui nous composent et que nous pouvons tous attraper main dans le sac en pleine action mais je vais démontrer pourquoi il est capital que nous fassions leur connaissance et que nous vivions avec leur présence avec lucidité. A mes yeux, c’est la seule façon de pouvoir rester en vie et de pouvoir vivre toutes les belles choses que nous avons déjà perçues et acquises !

Pour nous accomplir spirituellement dans tous les domaines et pouvoir respirer dans la plénitude, nous nous sommes équipés de plusieurs corps et dotés de plusieurs « SPPA » que nous reconnaissons et appelons aussi déjà « parties », « facettes » ou « côtés ». ! A mon avis, ce sont toujours ces SPPA que Carl JUNG lui-même a nommés les archétypes de l’humanité tant il a perçus que nous sommes soumis à des énergies vivantes, sous formes de mémoires. N’est-ce pas normal lorsqu’on apprend maintenant que nous avons les mêmes et dépendons d’elles pour y arriver !

Mais comme nous sommes uniques chacun dans son genre et que nous sommes tous souverains vu notre origine divine, nous pouvons avoir des priorités différentes et des rythmes variés. C’est pourquoi, on dit que nous avons le LIBRE ARBITRE et que nous avons le CHOIX.

Et comme nous avons chacun une tête pour l’intelligence et un cœur pour la conscience, qui allait penser que nous pourrions aller jusqu’à ne pas les utiliser par peur de notre Puissance et de notre Lumière, préoccupés par le besoin de faire de la compétition et de nous empêcher de vivre ?

Pour nous délivrer de l’obscurantisme et de l’emprise de mal (les démons engendrés par toutes nos émotions négatives réunies dans le monde du bas-astral  et issues elles-mêmes de nos SPPA !), je vais les présenter avec leurs fonctions et leurs raisons de vivre afin que nous saisissons tous à quel point elles sont indispensables à notre évolution personnelle et à celle du monde. Ce qui sous-entend que, sans elles, nos existences ne peuvent qu’être limitées, lourdes et pleines de souffrance. Et en continuant à laisser n’importe lesquelles et surtout les jeunes et immatures prédominer et régner dans notre quotidien et dans celui d’autrui, nous ne pouvons que vivre dans des climats de jalousie, de compétition, de sabotage, de vols, de viols et de meurtres sous toutes les formes, n’est-ce pas ?

C’est en assistant à ces spectacles horribles que j’ai affirmé comme le dit le titre de l’un de mes livres qu’aucune mort n’est accidentelle ! Et si vous voulez bien y réfléchir et y méditer, même si vous ne les voyez pas agir et vivre comme je les vois, vous pouvez parvenir à la même conclusion que moi !

Comment peut-il en être autrement lorsque nous vivons dans la méconnaissance de toutes les parties qui nous composent pour laisser certaines vivre en tyrans et d’autres immobilisées dans les placards de la honte ou de l’interdit ? Si nous ne vivons dans de perpétuelles et fatigantes contradictions où nous réclamons des espaces sans les assumer ? Ainsi je peux avoir une SPPA grande et heureuse « chamane » (mon côté guérisseur/thérapeute de moi-même et du monde) et avoir SPPA « enfant de mes parent »  si malheureux qu’il continue à attirer l’attention en cassant tout en moi et autour de moi. Comme je peux avoir en même temps une SPPA « femme d’affaires » qui a du mal à s’adapter sur Terre, en ayant choisi l’expérience de naître dans la pauvreté et une SPPA « aventurière » qui rêve de découvrir le monde mais qui ne peut le faire à cause de l’insuccès ou de l’inadaptation de ma SPPA « femme d’affaires ». Je peux également avoir SPPA « amante » (ou épouse) ayant une vie de couple réussie mais une SPPA « parent » (ou maman) frustrée parce que je n’ai pas choisi dans mon plan de vie des parents aux SPPA de « parents » modèles pour faire mon bonheur et me donner tous les atouts dans ce domaine ! On pourrait encore rajouter que j’ai une SPPA « séducteur » qui ne peut pas beaucoup bouger et séduire parce que j’ai choisis un corps fragile…

synergoSi vous avez vraiment suivi toute ma présentation, vous pourriez vous dire ou même me reprocher d’avoir été si compliquée, non ? Sauf évidemment si vous faites déjà partie des personnes qui ont commencé à labourer le champ de leur tête et de leur conscience en ayant fait ce qu’on appelle un « travail sur soi » ! Dans ce cas, vous savez que tout a sens et que l’existence telle que chacun de nous a choisi est utile et intéressante pour permettre de comprendre et de vivre ce qu’est l’amour vrai ainsi que de comprendre l’humanité ! Car comment pouvons-nous comprendre un acte comme un vol d’objet fait par la partie « enfant », d’un être humain, combinée avec un côté « sage » déséquilibré qui est content et même fier de son  acte ? Comment pouvons-nous comprendre et apprécier l’existence des filles de joie et des gigolos, si nous n’avons jamais vécu une seule fois la situation d’avoir été poussé par la conjugaison de notre facette « homme/femme d’affaire » si pauvre qui cohabite et s’associe avec la facette « chamane-guérisseur » encore immature et dépendante qui refuse de voir l’arnaque de l’un ou de l’autre des premiers cités, pour ne retenir que l’acte de faire du bien de la deuxième facette ? Ou encore, comment pouvons-nous admettre le fait que la partie « parent » (maman) d’un être humain qui aime réellement son « enfant » (sa fille) mais qui s’amourache et séduit son gendre avec sa partie « séducteur » affamé et qui a été privé de sortie et de liberté par des parents infantiles et par une société ignorante et moralisatrice ? Ou encore enfin le cas d’un Chef d’Etat ou même d’un « sage ou enseignant » (ou gourou) qui a une maîtresse (comme la plupart du temps et dans bien de pays !), en étant enchanté avec sa partie « séducteur » et si honteux et malheureux avec sa partie « sage ou enseignant » responsable de la jeunesse et de tout un pays ou d’un centre de vie commune !

Pouvons-nous alors constater, après avoir bien observé et étudié toutes ces situations que non seulement ce n’est que l’une ou quelques unes de nos SPPA qui ont agi seulement qui peuvent avoir été affectées et non pas tout le groupe en entier pour pouvoir en subir les conséquences sur le plan physique, émotionnel, mental et/ou spirituel ? Et par conséquent, tout notre corps ne peut pas non plus être rendu malade par ces quelques petits actes ? Est-ce plus de connaissance et de savoir parler que nous recherchons actuellement ou pouvoir aimer sans conditions ? Cherchons-nous des grands êtres qui soient des modèles de vie, compréhensifs et sans jugement aucun, capables de parler ouvertement de leurs vécus pour nous délivrer de toute culpabilité ?

Vu dans cette lumière, qui de nous se porte alors vraiment totalement bien dans notre monde ? Qui peut prétendre être totalement réalisé dans son corps et son esprit parmi nous ? Enfin, peut-il y avoir quelqu’un de complètement réalisé dans le passé ? Cette phrase est particulièrement adressée à nos côtés « chamane/guérisseur/channel » qui font passer des informations de sagesse venant de personnages reconnus comme ayant été grands et sages à travers leurs canaux médiumniques ?  J’en suis particulièrement bouleversé après m’être aperçue que non seulement nous sommes tous composés de multiples facettes mais que chacune de nos parties a son propre canal médiumniques personnel ! Ce qui induit après les exemples énoncés que les canaux ne sont pas du même niveau de conscience pour être tous entièrement purs et complètement fiables ! J’aurais pu être profondément désolée et gênée de ce que j’avance si je n’avais pas moi aussi lu l’histoire intime du fameux psychanalyste Freud ou du grand biologiste Pasteur (et de bien d’autres personnes que je ne pourrais pas citer ici !), qui prouvent l’existence des multiples facettes qui composent l’être humain, par exemple !

Cependant, je dois dévoiler que plus j’avance dans ma compréhension des sens de la vie et de la valeur de tous les chemins, plus je me rends compte que ces situations ne me désespèrent plus comme c’était le cas dans ma jeunesse. Par conséquent, elles ne font plus monter la rage en moi. En tout cas, pas plus que quelques instants dans les rares moments où la moutarde peut encore me monter au nez, car je suis de plus en plus libre de mon ignorance et de l’obscurantisme ! Aussi je m’équilibre et me recentre de plus en plus vite en ravivant l’amour inconditionnel que j’éprouve pour les gens. Je parviens à cet état lorsque je me rappelle tout simplement de mes propres difficultés et échecs.

C’est pourquoi j’ose et je choisis aujourd’hui de présenter les SPPA et leur monde pour nous permettre à tous de voir ce qui est à l’origine de nos conflits, de nos maladies et de notre mort. Et ainsi de pouvoir agir pour faire cesser nos malheurs ! D’où les textes et livres ainsi que les conférences et séminaires sur ces personnages fascinants dont certains nous illuminent et d’autres nous tirent encore en bas avec frustrations et leurs souffrances.

09-Wooden-Heart-puzzle-toyMais si, après lecture de ce texte quelqu’un me poserait la question : « Si ce sont les SPPA qui sont la cause des divisions, des problèmes relationnels et des maladies et que tu les vois dans leurs agissements, peux-tu affirmer que toi, tu ne seras plus malade ni mourir ? » Je serais très troublée et embarrassée bien sûr car je ne crois pas encore que je pourrai échapper à ces épouvantables situations. Cependant, connaissant vraiment les SPPA et leurs effets sur nous et sur le monde,  j’ai une réponse émouvante et valable : «Comme nous sommes tous conçus pour aimer pour savoir aimer et pour fondre dans l’amour, nous avons conçu deux sortes de missions pour nos SPPA.

1/ – Les missions que nous pouvons accomplir en solo, individuellement, telles que séduire quelqu’un, réussir en affaires ou voyager à la découverte du monde (même si nous pouvons être accompagnés dans ces démarches !).

2/ – Les missions que nous ne pouvons réaliser qu’à deux ou à plusieurs telles que faire l’amour, former une famille et créer des coopératives ou des éco-villages.

De la sorte, nous ne risquerons pas d’oublier l’avantage ou la nécessité d’agir ensemble et de vivre dans l’Unité. Car savoir aimer implique d’avoir des SPPA pouvant agir seules sans chantage et d’autres capables de réussir avec tous dans le plaisir !

Je suis alors contente de pouvoir enseigner seule ou pratiquer seule le chamanisme à mon niveau comme je suis heureuse de collaborer avec les autres pour guérir les malades éparpillés dans le monde et sauver des gens d’une quelconque catastrophe.

Dans l’espoir d’avoir été claire dans ce sujet complexe pour des êtres complexes, je vous laisse avec vous-même, avec respect, considération et amour.

Johanne

2 Responses so far.

  1. Fethia says:

    Fantastique ,je peux penser que je suis sur le bon chemin de la guérison
    Époustouflante la clarté de la démarche à suivre
    Je souhaiterais recevoir les titres de vos livres et ou les acheter
    Très sincèrement

  2. Akemi says:

    de9c19 j aime ,j aime et j aime tant te lire e0 chaque fois c est tes aecrtlis sont une source intarissable qui m abreuve et je de9guste chaque ligne avec de9lectation et une grande envie de tout remettre en cause .Tu as le Talent, tu as le coeur mais surtout,tu as du courage رانيا تبارك الله عليك