Comment transformer ce qui pourrait nous abattre en une opportunité de grandir ?

mujer-y-luzChacun de nous est amené, tôt ou tard, à faire face à ce que la Vie a de plus dur à offrir : la maladie, le décès d’un proche, une rupture, un licenciement, ou une autre grosse claque que la vie sait si bien nous mettre. Nous sommes tous touchés, de près ou de loin, par l’une de ces épreuves un jour ou l’autre. Alors que certains se perdent dans leur douleur, d’autres au contraire transforment leur souffrance en une opportunité de grandir. Comment est-ce possible ?

Voici 5 clés précieuses qui permettent de transformer ce qui pourrait nous abattre, en opportunité de grandir :

  1. Renoncez au fantasme de vie parfaite : nous avons en nous, profondément ancré, ce fantasme de perfection : nous aimerions avoir un scénario de vie idéale, dans lequel tous ceux qui nous entourent sont parfaits, beaux, en bonne santé et où rien, absolument rien, ne vient contrarier nos plans. Nous prenons des assurances contre le vol, l’incendie, la maladie, et nous nous donnons ainsi l’illusion que nous contrôlons tout ce qui va se produire dans notre existence. Seulement voilà, la vie ce n’est pas ça. Ce n’est pas une suite d’évènements heureux. C’est une série de surprises, certaines bonnes, d’autres mauvaises. C’est ainsi. Tant que nous ne l’acceptons pas, nous crions à l’injustice dès que nous rencontrons une épreuve, ce qui compromet grandement nos chances de pouvoir rebondir après un obstacle.

  1. N’essayez pas de comprendre l’incompréhensible : combien de temps passons-nous à nous demander « pourquoi ? », « pourquoi lui ?», « pourquoi moi ? », « pourquoi maintenant ? », quand une épreuve nous frappe… Bien sûr ces questions n’ont que très rarement de réponses satisfaisantes ! Alors pourquoi nous acharnons-nous à nous poser ces questions ? Parce que nous avons été éduqués, formés à essayer de tout comprendre ! Nous sommes des cerveaux sur pattes ! Nous cherchons à tout prix à trouver des réponses, même quand de toute évidence, la seule qui soit vraiment valable est « parce que la vie c’est ça aussi… » Et s’il arrive que nous ne soyons pas satisfaits par les réponses, alors la colère monte en nous et nous décrétons que ce que nous vivons est injuste, anormal… ce qui ne fait que rajouter à notre souffrance… Il est important d’essayer de mettre votre mental en sourdine, cela vous permettra de ressentir pleinement vos émotions, parce que c’est ce qu’il y a de plus essentiel en période difficile.

  1. AngerExtériorisez vos émotions : nous sommes pris, dans les moments difficiles, dans des tempêtes d’émotions, que nous avons parfois bien du mal à comprendre. Nous ressentons de la colère, de la culpabilité, de la tristesse, autant d’émotions désagréables que nous essayons de fuir. Ces émotions sont légitimes, et il est extrêmement important qu’elles soient non seulement ressenties, mais aussi exprimées. Dans le cas contraire, notre blessure ne guérit pas, elle s’infecte, et cet obstacle peut largement compromettre notre bonheur futur. Pour extérioriser nos émotions, il est très libérateur de les écrire : commencez par nommer l’émotion que vous ressentez et livrez-vous ensuite sans aucune retenue sur la manière dont vous vous sentez.

  1. Sachez vous entourer des bonnes personnes : recherchez la compagnie des gens positifs, qui sont capables de vous écouter, et que vous quittez en étant revitalisé. Fuyez comme la peste ceux qui sont négatifs, ceux qui s’acharnent à vous donner des conseils ou ceux qui vous traitent en victime. Ils ne font que vous maintenir dans votre souffrance, et vous n’avez pas besoin de cela aujourd’hui. Entourez-vous de gens qui ont traversé le chemin et qui s’en sont sortis, vous avez beaucoup à apprendre de leur expérience. Entourez-vous aussi de gens qui vous regardent comme une personne puissante, qui croient en vous.

  1. Donnez du sens à ce que vous vivez : plutôt que de vous demandez « pourquoi ? », demandez-vous « pour quoi ? » : qu’allez-vous faire de cet obstacle ? Si celui-ci était là pour vous faire grandir, que serait-il venu vous apprendre ?

Une épreuve de vie nous donne l’occasion de marquer un coup d’arrêt dans notre existence ; il est alors possible de prendre le temps de se poser les bonnes questions. Si on prend ce temps, la richesse des réponses peut nous permettre, non seulement de rebondir, mais aussi de reconstruire une vie différente, parfaitement en accord avec notre être intérieur. C’est alors que ce qui aurait pu nous abattre se transformera en cadeau, certes très mal emballé, mais en cadeau quand même.

Coordonnées :

Nathalie MARTIN

Adresse courriel : nathalie@nathalie-martin.com

Site internet : http://nathalie-martin.com